Luxury Talks

L’interview Luxe et Digital de Cyril Levy-Pey, Dircom Corporate Interparfums #LuxuryTalks

  • Stéphanie Mezin
  • novembre 6, 2014

Le rendez-vous #LuxuryTalks de MDLG

Chers Galaxynautes,

Nous sommes aujourd’hui, 6 novembre 2014, absolument ravis de vous faire découvrir le nouvel espace temps de notre galaxie : les interviews « Luxury Talks » des professionnels du luxe !

Tous les jeudis, nous vous dévoilerons le point de vue de ces femmes et hommes d’exception sur le couple électrique que forment le luxe et le digital.

Pour cette première édition, nous sommes enchantés de rencontrer Cyril Levy-Pey, directeur de la Communication Corporate d’Interparfums, société française côtée en bourse qui pilote et développe des lignes de parfums et de cosmétiques dans leur intégralité (de la conception à la distribution mondiale) pour les plus prestigieuses maisons de luxe.

bis

Cliquez sur la photographie pour rejoindre le profil Linkedin de Cyril Levy-Pey

L’occasion s’y prêtait bien puisque Interparfums a récemment célébré la refonte globale de son site internet corporate! Totalement réalisé en interne par les équipes de Cyril Levy-Pey, ce tout nouveau site fut conçu en responsive : pour une plus haute visibilité sur tablette tactile, deux versions de la plateforme internet furent même mises au point afin de pouvoir la visualiser, le plus clairement possible, de manière horizontale et verticale sur le support! Ingénieux!

Désormais très esthétique et ergonomique, le site officiel d’Interparfums nous invite au voyage. Une longue route à travers le savoir-faire de l’enseigne où le parfum en est le guide. Nous voguons au gré des centaines de distinctions reçues, d’un message du fondateur et président Philippe Benacin, au fil des succès olfactifs des dix marques que le groupe abrite dont Repetto, Karl Lagerfeld, Mont Blanc, Jimmy Choo ou encore Balmain.

Un voyage initiatique au cœur d’Interparfums mais surtout au cœur de ses marques. Pour Cyril Levy-Pey, elles ne sont pas seulement de jolis catalogues mais de véritables univers que ce site Corporate met à l’honneur par la présence de nombreux visuels et vidéos. Ce brand content contextualisé en fonction de chaque univers se partage sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter…) pour le côté social. Une belle réussite numérique pour Interparfums qui ne s’adresse plus uniquement aux professionnels du secteur mais sensibilise le grand public à l’art magistral de l’olfaction.

L’interview Luxe & Digital de Cyril Levy- Pey, directeur de la Communication Corporate d’Interparfums 

S’il y a 7 questions dans cette interview, ce n’est pas le fruit du hasard. Le chiffre 7 est celui de la connaissance, de la curiosité, de la quête de vérité, de la prise de recul, de l’ouverture d’esprit ; des valeurs chères aux yeux de MDLG.

1) Quelle est votre définition du digital ? 

Selon moi, le digital est la capacité à rendre l’information instantanée, ludique et accessible. Dans le terme digital , il y a plusieurs définitions. C’est une tendance lourde qui inclut les vecteurs de communication en ligne, c’est du contenu et du contenant. Je pense que dans la notion de digital qui est malgré tout difficile à définir strictement, il y a « des digitaux » et non « un seul digital ». Oui, c’est une problématique permanente car nous pensons, à chaque instant, à la manière de digitaliser l’ensemble des vecteurs de communication. 

[Tweet « Selon moi, le digital est la capacité à rendre l’information instantanée, ludique et accessible »]

2) Les codes du luxe sont-ils les mêmes sur l’espace numérique que dans le monde « physique » ?

Je pense que le luxe est pluriel. Il n’y a pas qu’un seul luxe mais plusieurs et les codes du luxe sont ceux propres à l’ADN de chaque marque. Les codes d’une maison créent sa désirabilité et stimulent l’acte d’achat. On respecte alors les mêmes codes quel que soit le support sur lequel nous choisissons de transmettre notre histoire. Evidemment ces codes du luxe sont évolutifs, ils sont aujourd’hui retransmis sur l’espace digital comme écho à ceux antérieurement valorisés dans l’espace marchand réel. 

3) Comment s’intègre le digital dans l’organisation d’Interparfums: est-ce une volonté du Top Management?

Le digital chez Interparfums s’intègre à tous les étages: dans le marketing stratégique et opérationnel, au sein de la distribution, des relations presse, de la production aussi ! Il est véritablement transversal. Même notre président, Philippe Benacin, possède son propre compte Facebook !  Nos marques sont également particulièrement actives sur le digital : Karl Lagerfeld est un bon exemple. 

4) Quelle est votre journée type?

Si je devais résumer ma journée je dirais probablement « une succession de désordres organisés! ». Je gère, avec mon équipe à qui je fais entièrement confiance, un milliards de sujets à la fois mais de manière harmonieuse et transparente. Le management est simple: on peut tout se dire! 

5) Que recherchez-vous en priorité sur les réseaux sociaux ? 

Visibilité, interaction, échanges sont les mots clés sur les réseaux sociaux. Ils nous permettent de donner une porte d’accès à l’univers du luxe, de développer une envie, au plus grand nombre. 

6) Refusez-vous la conversation sur les réseaux sociaux ? 

Chez Interparfums, le mot d’ordre en matière de communication est la transparence, no tabou. La norme pour certaines marques de luxe sur les réseaux sociaux c’est peut-être une certaine forme de prudence. Chez Interparfums, nous sommes probablement plus dans l’échange ouvert.

[Tweet « Chez Interparfums, le mot d’ordre en matière de communication est la transparence, no tabou. »]

7) Quelle est votre digital priority pour 2015? 

Etre encore plus présent que nous l’étions et poursuivre dans cette tendance! Nous voulons avant tout le faire bien, de manière cohérente, exhaustivement c’est certain, mais qualitativement surtout, en perpétuant le travail de ces dernières années. 

Le Portrait Chinois 

  • Si vous étiez le comble du luxe ? D’être inaccessible
  • Si vous étiez une nouvelle marque de luxe, quel produit ou service seriez- vous?Une montre !  
  • Si vous deviez être trois marques, en excluant celles du groupe Interparfums, lesquelles seriez-vous? Hublot, Red Bull et Apple (pour avoir, à un moment, oublié les règles et les codes).
  • Quelle question souhaiteriez-vous poser à l’invité suivant ?Est-ce que vous vous amusez autant que moi ? 

Nous remercions chaleureusement Cyril Levy-Pey et Interparfums pour leur temps, gentillesse et disponibilité!

A jeudi prochain pour un nouvel Interview !

Pour consulter le site officiel d’Interparfums, cliquez ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES SIMILAIRES

MDLG est le média spécialisé
dans le décryptage de
l’univers du luxe et du digital.

Newsletter

Découvrez l'univers du luxe sous
toutes ses coutures digitales.

Devenir rédacteur myjob@mdlg.com