Brand Content

Célébration digitale audacieuse de l’iconique Monogram Louis Vuitton

  • Raphaël Malka
  • septembre 15, 2014

Il y a quelques mois, le nouveau site responsive de Louis Vuitton (anciennement full flash) recevait un accueil mitigé de la part des web designers …

@n : « Proud of my ex-Dream UX Team at in Paris, who made the new responsive Louis Vuitton website a success! »
@ « Another corp/ecomm site moves from to . Not digging the design tho, too plain »

Certains vantent son côté simple et épuré, d’autres le blâment l’accusant de manque de personnalité. MDLG ne peut que féliciter l’initiative du responsive design mais c’est vrai qu’un design plus singulier aurait été apprécié.

Cet article n’a pas pour but d’analyser le nouveau site Louis Vuitton même si cela pourra éventuellement faire l’objet d’un futur article…

Quid du projet « Icône et iconoclastes » par Louis Vuitton.

Aujourd’hui, nous souhaitons placer le curseur sur une nouvelle initiative digitale de la maison bientôt bicentenaire (à quelques dizaines d’années près) : un mini-site en one page rendant un bel hommage à une icône intemporelle de la marque: le Monogram.
Imaginé par Georges Vuitton (digne fils de L. Vuitton),  42 ans après la création de la marque en 1854, le Monogram a su défier les épreuves du temps avec audace sans jamais perdre de son souffle novateur.
Selon Delphine Arnault, rien n’est donc plus naturel que d’offrir à sa majesté une cérémonie qu’elle n’est pas prête d’oublier.

La question sous-jacente à ce projet réjouissant devient dès lors rhétorique: comment réinterprêter une icône de façon moderne si ce n’est en l’entourant des plus grands iconoclastes actuels ?
C’est ainsi qu’est né le projet: « Icône et Iconoclastes ». Au programme, six des plus grands designers, artistes, photographes et architectes réunis par Nicolas Ghesquière et Delphine Arnault, ont été appelés à imaginer un accessoire de voyage exprimant leur vision toute personnelle du Monogram LV.
Le fruit de ces belles collaborations ? De sublimes créations en édition limitée, évidemment. 

Une plateforme digitale responsive élevant des accessoires de luxe au rang d’oeuvres d’art.

Pour ce beau projet, quoi de plus élégant et raffiné qu’un espace digital minimaliste lui étant entièrement consacré ?
Un objectif marketing clair et précis : Sensibiliser le public au projet.
D’entrée de jeu, le mini-site nous propose une vidéo très rythmée (d’ailleurs si vous connaissez la musique, MDLG est preneur) nous dévoilant les créations  …

Le site comporte 4 autres sections :

– La Collection (Images des créations entourées des modèles féminins)
– Les Iconoclastes (Christian Louboutin, Cindy Sherman, Frank Gehry, Karl Lagerfeld, Marc Newson, and Rei Kawakubo )
– Les Coulisses (Images behind the scenes)
– Le Monogram (photo d’archive + texte)

Il est intéressant de remarquer que le microsite confère aux malles et sacs Louis Vuitton un caractère artistique extraordinaire. Et nous pesons nos mots. Des photographies léchées aux textes extrêmement travaillés, chaque élément participe à faire vivre à l’internaute une expérience de luxe.
Pour attester de l’unicité de ces accessoires exceptionnels, tous les artistes se sont prêtés au jeu de décrire avec finesse et précision leurs inspirations. Cindy Sherman nous avoue par exemple que les couleurs de son perroquet « Mister Frida » l’ont directement inspiré pour la palette chromatique de l’intérieur de sa malle. Le grand Karl Lagerfeld nous déclare, non sans humour, et en citant Voltaire, que tout ce qui nécessite une explication ne vaut pas la peine d’être expliqué…

A chaque accessoire son histoire singulière et sa forte personnalité le transformant d’ores et déjà en objet culte. Ah la magie du digital … En définitive, chaque sac ou bagage devient l’incarnation matérielle de son créateur. Acquérir le shopping bag de Christian Louboutin, c’est gagner en féminité et en séduction.
Les photos des coulisses ajoutent une pincée de rêve à l’expérience et témoignent de l’implication physique et mentale de chaque artiste pour donner vie à un accessoire « signature » et éternel. 

Un teasing social monogrammé  millimétré !

Cinq jours avant le dévoilement de la collection, le 5 septembre donc, trois réseaux sociaux ont été mobilisés pour effectuer un teaser distingué : Facebook, Twitter et Instagram. Le même contenu visuel a été publié sur chacune des plateformes à un ou deux posts près. Celui que MDLG a préféré :

twitter louis vuitton icone et iconoclastes

En revanche, la façon de communiquer n’est pas la même sur Twitter/Instagram et Facebook. Sur le réseau social aux plus d’un millards d’utilisateurs actifs mensuels, le ton est, disons-le,  assez froid et les phrases principalement de types déclaratives tandis que sur les deux autres plateformes sociales, le community manager n’hésitent pas à poser des questions aux mobinautes et aux internautes dans le but de les impliquer et à termes de créer une relation plus humaine.
Si vous vous posiez encore la question du mode de communication à adopter sur les réseaux sociaux, je pense que vous avez désormais la réponse.

Pour découvrir le mini-site dédié au projet Icône et Iconoclastes, cliquez sur le PUNCHING BAG BABY signé Karl Lagerfeld ci-dessous:

punching bag baby karl lagerfeld

2 réponses à “Célébration digitale audacieuse de l’iconique Monogram Louis Vuitton”

  1. Tiphaine dit :

    Chouette article et le titre en passant :
    Le Tigre – TKO (Peaches Knock Out Remix)

  2. Coline dit :

    Pour la musique du clip c’est TKO (Peaches Knock Out) – Le Tigre 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES SIMILAIRES

MDLG est le média spécialisé
dans le décryptage de
l’univers du luxe et du digital.

Newsletter

Découvrez l'univers du luxe sous
toutes ses coutures digitales.

Devenir rédacteur myjob@mdlg.com