Luxury Talks

L’interview Luxe & Digital de Bruno Alazard, directeur e-commerce Louboutin #luxurytalks

  • Raphaël Malka
  • novembre 20, 2014

Chers Galaxynautes,

Précédemment directeur Internet et CRM chez Estée Lauder Companies en France, Bruno Alazard est aujourd’hui « Group eCommerce Director » chez Christian Louboutin« . Un tire qui fait rêver.

MDLG est sincèrement ravi et plus qu’honoré d’accueillir ce boss du e-commerce dans sa galaxie.

S’il y a 7 questions dans cette interview, ce n’est pas le fruit du hasard. Le chiffre 7 est celui de la connaissance, de la curiosité, de la quête de vérité, de la prise de recul, de l’ouverture d’esprit ; des valeurs chères aux yeux de My Digital Luxury Galaxy.

Pour consulter le profil Linkedin deBruno Alazard, cliquez sur la photographie

Pour consulter le profil Linkedin de Bruno Alazard, cliquez sur la photographie.

  • Quelle est votre définition du digital ?

Où que je sois, à n’importe quelle heure, tout est à portée de doigt…

  • Les codes du luxe sont-ils les mêmes dans le digital et dans le monde physique ?

Question simple, mais réponse compliquée ! A la fois non, car le digital essaie de rattraper le physique en terme de mise en scène des produits, de personnalisation de la relation, d’expérience…Mais le digital est aussi une porte d’entrée au luxe pour une nouvelle génération, particulièrement en Asie, qui n’a pas forcément les mêmes attentes, ni les mêmes repères, donc le digital impose de nouveaux codes…

  • Comment s’intègre le digital dans l’organisation de Christian LOUBOUTIN et est-ce une volonté du top management ?

Il y a une volonté d’accélération et de structuration du Digital, par des créations de poste au plus haut niveau, le mien en étant un exemple…

  • Quelle est votre journée Type ? Pas de journée type, c’est justement ce que j’adore dans le digital !

Que recherchez-vous sur les réseaux sociaux ? De la visibilité ? Des ventes ? De l’interaction ? Aller à la rencontre des fans de la marque et en profiter pour structurer les communautés qui sinon se créeraient spontanément d’elles même…Les réseaux nous permettent de partager avec nos fans nos collections et nos news, de manière plus exhaustive qu’à travers les canaux de communication classique, qui par définition sont plus restrictifs dans leurs couvertures de notre marque.

  • Pourquoi la plupart des marques de luxe refusent la conversation sur les réseaux sociaux ?

Peut-être parce qu’une conversation publique est antinomique de luxe ? Nous sommes à la disposition de tous clients ou prospects qui souhaitent avoir une conversation avec nous en privée sur les principaux réseaux sociaux occidentaux et asiatiques, ou par email et téléphone…

  • Quelle est Votre Digital Priority pour 2014 ? !

Travailler le taux de conversion de nos sites e-commerce.

Portrait chinois

Si vous étiez un outil Digital qui augmente le sentiment de Luxe ? Un outil qui permette de prendre le temps quand on veut et où on veut de flâner et d’explorer pour découvrir de nouvelles choses sans avoir la pression de l’agenda.

Si vous étiez le comble du Luxe ? Tous les matins chez moi un petit déjeuner identique à ceux servis dans les palaces.

Si vous étiez une nouvelle marque de Luxe, quel produit ou service seriez-vous ? Un vrai couloir de nage dans les piscines des hôtels.

Vos 3 marques préférées ? Christian Louboutin, Cire Trudon, Poltrona Frau…

Quelle question poseriez-vous à l’invité suivant ? Le Luxe est-il soluble dans le téléphone mobile et vice-versa ?

Permettez-nous de renouveler nos remerciements à Monsieur Buno Alazard pour ce bel échange.

 

Pour consulter la boutique en ligne de Christian Louboutin, veuillez cliquer sur cet incontournable.

christian louboutin digital

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES SIMILAIRES

MDLG est le média spécialisé
dans le décryptage de
l’univers du luxe et du digital.

Newsletter

Découvrez l'univers du luxe sous
toutes ses coutures digitales.

Devenir rédacteur myjob@mdlg.com