Brand Content

Règle d’or numéro 1 pour une e-boutique de luxe effective [1/3]

  • Raphaël Malka
  • août 6, 2015

« Vendre des objets de luxe est un rêve et il ne devrait y avoir aucun spectre négatif caché derrière ce rêve » (Uché Okonkwo, 2010). Pour ce faire, les marques de luxe doivent absolument capitaliser sur un point : L’expérience utilisateur.

piaget expérience utilisateur

L’expérience client (ou expérience utilisateur) désigne l’ensemble des interactions de l’internaute avec un site et la manière dont il les perçoit, de manière agréable, neutre, ou négative.

Selon l’agence Fullsix, l’UX (expérience utilisateur) se compose de six variables :

  • –  L’utilité : création de valeur pour le client
  • –  L’utilisabilité : parcours client facilité
  • –  La désirabilité : design attractif
  • –  L’émotion : création d’émotions positives
  • –  L’adaptabilité : capacité de la marque à suivre et à bien accompagner son client
  • –  La socialité : Expérience d’achat collective, à 360° avec le partage des informations et la possibilité de consulter les recommandations d’autres clients.Une expérience client qui allie l’utile à l’agréable est une expérience client réussie. Le client est conquis et se sent unique, ce degré de valorisation lui fera d’autant plus apprécier la marque. Le bénéfice est double.Si elle est bien conçue et, par la suite, bien implémentée, la stratégie e-business d’une marque de luxe conduira implacablement à accroitre la notoriété de la maison ainsi qu’à renforcer son image mais pas seulement. Elle facilitera également l’acquisition et la fidélisation des clients, et ce, pour un coût dérisoire comparé à la stratégie offline.La marque de luxe doit, dans le cadre du e-commerce, se plier aux exigences du web. Sur Internet, l’utilisateur est roi. La marque de luxe intègre progressivement ce fait et se doit donc de satisfaire les exigences du roi tout en restant cohérente avec ses valeurs : tout un programme.

    Comment créer une expérience utilisateur luxe, vecteur d’une identité de marque riche et cohérente, génératrice d’une image de marque forte ?

1ère règle d’or : L’e-boutique d’une marque de luxe doit être esthétique, visuellement attrayante, mais surtout en cohérence avec l’identité de la maison.

Christian louboutin e-boutique

Comme le précise Uché Okonkno, «L’e-boutique doit offrir aux clients un monde de découvertes et d’immersion à l’intérieur de l’univers de la marque ». (Uché Okonkwo, 2010).

Elle doit être charismatique. La notion de charisme d’après le Larousse correspond à « l’influence sur les foules d’une personnalité dotée d’un prestige et d’un pouvoir de séduction exceptionnels. » Cette pensée traduit l’idée de la fascination que peuvent provoquer les marques de luxe.

Les produits doivent véritablement faire l’objet d’une mise en scène théâtrale, sensorielle (stimulation des sens de la vue et de l’ouïe), et ce par le biais d’outils de plus en plus performants : Zoom, technologie 3D … On parle de « feel shopping ». Le contenu visuel de grande qualité doit être accompagné d’un contenu textuel voire d’un contenu intéractif qui doit informer et « éduquer » le client. Il s’agit de faire du « product-telling », de décrire l’histoire du produit, les étapes de sa conception, les matériaux utilisés ; mais aussi mettre en avant les artisans détenteurs d’un savoir-faire d’exception qui l’ont conçu afin d’intégrer une dimension humaine dans le processus d’achat, comme c’est le cas dans une boutique physique. Autrement dit, il s’agit de donner vie au produit, de l’ancrer au sein des traditions et de la culture de la marque.

 2e règle d’or dans le prochain article …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES SIMILAIRES

MDLG est le média spécialisé
dans le décryptage de
l’univers du luxe et du digital.

Newsletter

Découvrez l'univers du luxe sous
toutes ses coutures digitales.

Devenir rédacteur myjob@mdlg.com