E-Commerce

Luxe-mall, un ovni dans l’e-commerce de luxe ?

  • Raphaël Malka
  • mars 1, 2016

Luxe Mall est le premier centre commercial virtuel en 3D dédié aux grandes maisons. Oui oui, un véritable centre commercial en ligne dans lequel on peut flâner, comme on le ferait dans la « vraie vie » aux Galeries Lafayette, par exemple.

Vous n’arrivez pas à imaginer comment cela pourrait se présenter ? C’est simple, fermez les yeux, faites un saut de 8 ans dans le passé et rappelez-vous … Second Life. Mais si … Souvenez-vous ce jeu où l’on créait son avatar et où il était possible de vivre une « seconde vie » digitale. Et bien, dans le cas présent, c’est sensiblement similaire sauf qu’il n’y a pas d’avatar, qu’il ne s’agit uniquement de shopping haut de gamme et que le monde fabriqué en 3D est graphiquement mieux réalisé. Moins de pixelisation, plus de qualité.

7 ans, c’est le temps qu’il a fallu à Stéphane Ratignier et Laurent Zimmermann pour donner vie à Luxe-Mall. 7 ans durant lesquels les fondateurs ont mené une course de fond dans le but de convaincre un certain nombre de grandes marques d’être présentes sur la plateforme.
Le business modèle ? Les marques payent un loyer mensuel pour disposer de leur vitrine au sein du mall, entre 150 et 500 euros par mois. Classique mais efficace puisque source d’argent récurrente.

Rentrons dans le vif du sujet, pénétrons au sein du Luxe-Mall…

luxe mall 3D
Nous y sommes. Premières impressions: plutôt très bonnes, c’est un nouveau monde qui s’offre à nous, une nouvelle façon d’envisager le commerce en ligne. L’espace est grand, nous apercevons les vitrines de quelques grandes marques, Victoria Secret, IWC, Panerai, Kenzo …
Nous nous dirigeons avec les flèches directionnelles du clavier comme dans un jeu vidéo. C’est important de le préciser car cela marque une véritable rupture avec l’e-commerce traditionnel en termes de navigation et d’ergonomie. Nos points de repères sont totalement disloqués. Des personnes immobiles ont été placées un peu partout dans le mall dans le but de rendre l’expérience plus proche de la réalité. Deux restaurants sont présents, Class Croute et Sushi shop ainsi qu’un aquarium et un cinéma.

Le site n’étant pas encore ouvert, il est difficile de juger de la véritable expérience. MDLG voit malgré tout quelques faiblesses :

1- Le temps de chargement du site, une trentaine de secondes même avec une connexion fibre optique. Lorsque l’on sait que parfois quelques secondes d’attente suffisent à un internaute pour quitter un site internet, la question se pose.

2- Quelle est la véritable valeur ajoutée d’un tel site par rapport à une marketplace « traditionnelle » de luxe telle que Net à Porter ou Yoox.

3- Lorsqu’un client ouvre les portes de la vitrine d’une boutique, celui-ci est redirigé vers le site internet de la marque. L’expérience n’est donc pas poussée jusqu’au bout mais peut être n’était-ce que le début et que dans une version 2, l’utilisateur pourra se balader dans la boutique.

Dans une interview donnée sur BFM Business Goût de luxe, Stéphane Ratignier parle de fédération des marques de luxe dans un seul et même endroit mais il y a déjà un certain Net à Porter qui est sur le coup… Il parle également de redonner à la marque la possibilité de s’exprimer avec ses codes.

L’initiative reste très intéressante mais de nombreuses questions restent tout de même encore en suspend … 572 marques sont à disposition actuellement. Le site devrait ouvrir ses portes dans les semaines qui viennent…MDLG sera présent !
Point très positif : l’expérience est également à vivre depuis une tablette et il existe une appli mobile !

Et vous, que pensez-vous du Luxe-Mall ?

Voici le lien pour aller y faire un tour : ICI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES SIMILAIRES

MDLG est le média spécialisé
dans le décryptage de
l’univers du luxe et du digital.

Newsletter

Découvrez l'univers du luxe sous
toutes ses coutures digitales.

Devenir rédacteur myjob@mdlg.com