Brand Content

#LouboutinWorld, le projet luxe et social très audacieux de Christian Louboutin

  • Raphaël Malka
  • janvier 7, 2015

Chers Galaxynautes,

Stéphanie et moi tenons tout d’abord à vous souhaiter une excellente année 2015. Qu’elle soit placée sous le signe de l’audace et de l’épanouissement, c’est tout ce que nous vous souhaitons!

Il y a quelques semaines, nous vous avions offert une interview exceptionnelle, celle de Bruno Alazard, actuel directeur e-commerce de Christian Louboutin. Pour ceux qui seraient passés à coté, la voici.
Monsieur Alazard nous avait alors confié sa priorité digitale pour 2015: améliorer le taux de conversion de leur site e-commerce.

#LouboutinWord, zoom sur un projet luxe et digital bien articulé

Il semblerait que le projet #LouboutinWorld soit une piste sérieuse pour répondre à cette problématique.
Décryptage.

3,5 millions de followers sur Instagram, bientôt 3 millions de fans sur Facebook, 1,5 millions sur Twitter, la marque aux semelles rouges n’est pas la meilleure des enseignes de luxe mais se débrouille honorablement.
Le challenge? Comment rediriger de façon optimale ces aficionados vers la plateforme e-commerce de Christian Louboutin afin de les faire acheter davantage? Plus simplement, comment transformer de simple fans en clients?

En suivant le chemin du #LouboutinWorld pardi!
Le principe? Vous êtes une femme, vous disposez d’un smartphone, vous portez des Louboutins, vous décidez de les prendre en photo puis de poster le cliché sur l’un de vos réseaux sociaux favoris accompagnés du hashtag #LouboutinWorld.
La suite est entre les mains de la marque ou plutôt entre les mains des responsables digitaux de la marque. Ces derniers recueillent l’ensemble des clichés via la technologie d’agrégation et de curation développée par la startup NewYorkaise Olapic, et procèdent ensuite à un tri sélectif.
Les meilleures photos ou du moins celles choisies se retrouvent directement épinglées sur le site web de Christian Louboutin et forment ainsi une galerie d’images entièrement conçue par les internautes.

#louboutinworld social

Autopsie du projet #LouboutinWorld

Le projet n’est pas des plus innovants dans le sens où de nombreuses marques de luxe ont déjà plus ou moins imaginé ce type d’opération sur une courte durée. La différence est tout de même de taille car Louboutin va aller au bout de l’idée en rendant ces photographies « shoppable », comme on dit dans le milieu.

Le verdict de MDLG est donc sans appel. L’idée est brillante. Capitaliser sur une excellente présence sur les réseaux sociaux et sur des contenus générés par les utilisateurs (UGC) afin de créer une stratégie e-commerce efficace!

Lors d’une interview accordée au magazine américain WWD, Christian Louboutin lui même a déclaré: «C’est parfois les images les plus simples, les moins élaborées qui créent le plus d’excitation chez les gens, sans compter qu’elles présentent le côté architectural de mes  talons hauts,»

En prenant de la hauteur, MDLG se rend compte qu’il s’agit ni plus ni moins d’un marketing tribal qui ne fait que renforcer le sentiment d’appartenance à une communauté enfantée par la marque. Cette dernière réussit le pari de s’inscrire dans le quotidien des internautes et devient ainsi une complice de vie.
Tout comme avec l’ancienne opération « The Art of The Trench » réalisée par Burberry, le consommateur est érigé en véritable star et participe à l’histoire de l’enseigne.
MDLG constate que peu à peu, la marque s’efface au profit de l’art de vivre qu’elle véhicule. Chacune des femmes est amené à poster sa paire de Louboutins dans des situations qui lui est propre, au travail, en soirée, dans un jardin … Toutes les femmes peuvent ainsi s’identifier à un « moment de vie Louboutin ».

A l’heure où j’écris ces lignes, toutes les photos qui sont sur le site sont bien entendu ‘likables » et partageables sur les grands réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Pinterest et même Sina Weibo pour nos amis asiatiques). Elles ne sont pas encore ‘shoppable » mais ce ne serait tarder …

Que la pierre soit donc jetée à ceux qui affirment que le luxe ne peut être participatif!

Pour jeter un oeil au Louboutin World, rendez-vous ICI

Une réponse à “#LouboutinWorld, le projet luxe et social très audacieux de Christian Louboutin”

  1. Westrelin Valérie dit :

    Les marques de luxe ont eu beaucoup de réticences à l’égard du Web et des nouvelles technologies digitales. La voie quelles choisissent aujourd’hui pour se les approprier et y créer du contenu est très intéressante. Burberry en premier, ici Louboutin ou plus récemment Mauboussin, avec sa campagne My #MAUBSELFIE, en sont de belles illustrations.

    Bravo pour vos dossiers toujours très intéressants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES SIMILAIRES

MDLG est le média spécialisé
dans le décryptage de
l’univers du luxe et du digital.

Newsletter

Découvrez l'univers du luxe sous
toutes ses coutures digitales.

Devenir rédacteur myjob@mdlg.com