Brand Content

L’Extase de Nina Ricci, décryptage d’une campagne digitale érotique et libérée !

  • Lea Genevey
  • avril 17, 2015

Toujours dans l’air du temps, Nina Ricci présente son nouveau parfum L’Extase à travers une campagne publicitaire digitale dans l’esprit du best-seller 50 Shades of Grey, adapté au cinéma et sorti en salles il y a deux mois.

visuel publicitaire pour L'Extase de Nina Ricci

Tout est parfaitement maîtrisé : le storytelling brûlant se découpe en neuf chapitres, publiés un à un, s’illustre de vidéos mettant en scène l’égérie Laetitia Casta au comble de sa sensualité, et s’accompagne de textes érotiques signés par la romancière Claire Barré.

Le mini-site L’Extase présente plusieurs contenus : la vidéo de la campagne – réalisée par Gordon von Steiner, le making-of ou encore plus de photos. L’univers est tellement développé qu’on en oublierait presque le parfum !

En effet, Nina Ricci va jusqu’à proposer la possibilité de choisir la fin du scénario de la vidéo, afin d’offrir une expérience customisée aux désirs de chaque utilisatrice. A travers cette fonction (quatre choix de fin), la marque laisse les femmes reprendre le pouvoir sur leurs fantasmes. Elles s’identifient aux personnages et s’impliquent ainsi activement dans la campagne. En leur fournissant cette expérience très personnelle, la marque renforce également sa complicité avec sa cible féminine.

Laetitia Casta pour L'Extase de Nina Ricci

L’expérience se prolonge sur Tumblr, support que Nina Ricci utilise pour s’exprimer sans contraintes : les neuf actes y sont détaillés avec force photos, et s’articulent aussi bien avec « la nouvelle érotique » qu’avec « les coulisses du désir », qui expliquent le concept de la campagne en présentant les deux femmes qui l’animent, l’actrice et la romancière.

Cette campagne s’enrichit aussi d’une volonté d’interaction avec les utilisateurs : le hashtag #LiberateYourFantasies sur les réseaux sociaux (Twitter, Instagram, Facebook) se double d’un appel aux confidences sur Tumblr.

La marque montre alors sa volonté de procurer une campagne très généreuse en contenu de marque et proche de son audience au point de s’inspirer de ses fantasmes. C’est un jeu à double-tranchant que de reprendre un thème à succès… et de ressortir la carte de la nudité féminine. Ceci étant dit, l’égérie choisie est une personnalité à l’image authentique que les Français apprécient.

Enfin, l’exploit de cette campagne digitale réside surtout dans l’univers total, riche et cohérent proposé par la marque sur différentes plateformes. Maintenant, reste à voir si la vague du désir l’emportera sur le public féminin.

L'Extase de Nina Ricci

Retrouvez l’univers libéré de L’Extase sur le site de Nina Ricci et rendez-vous le 23 avril pour un nouveau chapitre de sa nouvelle érotique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES SIMILAIRES

MDLG est le média spécialisé
dans le décryptage de
l’univers du luxe et du digital.

Newsletter

Découvrez l'univers du luxe sous
toutes ses coutures digitales.

Devenir rédacteur myjob@mdlg.com