Brand Content

[FASHION WEEK] Burberry: modèle à suivre pour réussir sa digitalisation?

  • Stéphanie Mezin
  • septembre 27, 2016

On le savait déjà, le digital n’a plus de secret pour Burberry, depuis bien longtemps. Dès le début de sa digitalisation, la marque avait été claire quant à sa volonté de faire vivre une vraie expérience digitale à ses clients sur chaque point de contact tant en physique que numérique.

Zoom sur son nouveau coup de maître digital à la Fashion Week de Londres!

Boutiques équipées d’écrans interactifs, vendeurs munis de tablettes, bars à ongles digitalisés…rien n’est laissé au hasard par la marque au trench. Burberry dégaine même un site web alliant e-commerce et ambiance immersive ou encore « The Art of the Trench » une plateforme consacrée aux photos postées par les internautes. Quant aux réseaux sociaux, ils deviennent rapidement le territoire d’expression de la griffe britannique. Un univers bien complet en somme!

C’est alors qu’on pensait que la marque avait atteint le summum de sa stratégie digitale,  que l’on se retrouve encore une fois « galaxifié » par son audace pendant la Fashion Week de Londres.

Burberry - Fashion Week 2016

La Fashion Week, terre d’expérimentation d’une nouvelle forme de shopping

En effet, c’est lors de cet incontournable événement de mode que Burberry a décidé de permettre à ses clients d’acheter la nouvelle collection en temps réel. Chaque pièce était alors disponible à l’achat instantané juste après le passage de chaque top model sur le catwalk. Il était jusqu’à lors, uniquement possible de commander ces pièces en ligne une fois la collection mise à disposition sur le site.

Avec cette nouvelle option, s’alignant dans sa décision de réaliser deux « seasonless collection » dans l’année, Burberry re-définit l’utilité des défilés et divulgue une nouvelle stratégie de vente pour garder son audience en positionnant la marque comme celle « top of mind. »

Au-delà de vouloir augmenter son volume de ventes, la marque fait aussi preuve de cohérence dans sa stratégie digitale en plaçant encore une fois l’expérience utilisateur au cœur de l’opération.

Deux avantages à cette opération : améliorer ses futures collections à l’aide des différentes datas et insights récoltés sur les réseaux sociaux et adapter son message.

burberry-september-2016-show-pre-show-imagery_003

Burbery Fashion Week 2016

Burberry utilise Facebook Live pour son défilé

Comme précédemment réalisé, Burberry a diffusé le défilé sur son site mais a décidé également d’utiliser la technologie Facebook Live permettant aux consommateurs de regarder le show en temps réel. La marque a également mis en place des pushs sur les réseaux sociaux afin d’améliorer les interactions entre le show et les utilisateurs.

Pour répondre à toutes les questions des utilisateurs sur les pièces montrées pendant le défilé, Burberry a lancé un Facebook Messenger personnalisé. Un contenu exclusif est également disponible via ce service.

Facebook Messenger par Burberry lors de la Fashion Week 2016

Facebook Messenger par Burberry lors de la Fashion Week 2016

Et comme rien n’est jamais assez suffisant pour Burberry, en plus de ses différentes actions sur Facebook, la marque a également utilisé le célèbre réseau social chinois WeChat comme une plateforme e-commerce pour la première fois.  Le nouveau sac Burberry’s Bridle en deux éditions,  peut, par exemple, n’être acheté que sur WeChat.

Cette promotion inclus également un mini-site sur mesure avec un accès pour regarder le défilé en ligne.

La marque a également décidé de communiquer via Snapchat afin d’engager les consommateurs.

Pour cette Fashion Week, Burberry propose aussi des filtres géo-localisables selon la position de l’utilisateur (à New-York ou à Beverly Hills). Une « story » Snapchat (succession de petits vidéos) fut réalisée intégrant différents contenus : tapis rouge, arrivés des invités et des top model, accès aux coulisses…

Une stratégie digitale rondement menée et complète pour toucher toujours plus les jeunes acheteurs du luxe.

 

Digital oui !Mais pas que…

On le sait tous, les magazines papiers ont bien du mal à résister aux applications mobiles qui prennent de plus en plus d’importance et de place dans le quotidien des utilisateurs.

Afin de donner une nouvelle image à ces magazines et de montrer que print et digital peuvent se compléter, Burberry a décidé de faire un partenariat avec le magazine GARAGE en réalisant une couverture interactive.

Pour le numéro de Septembre 2016, on retrouve Rosie Huntington-Whiteley portant une trench noir entouré de texte invitant l’utilisateur à scanner le visuel pour accéder au défilé et de le vivre de façon virtuelle au premier rang.

La classe !

Garage & Burberry : l’alliance du print et du digital

L’objectif de cette action était d’inviter l’utilisateur à prendre part à l’expérience et de ne pas uniquement regarder la nouvelle collection. Encore une fois, l’expérience est en première ligne.

On l’aura bien compris, Burberry aura fait sensation forte lors de cette nouvelle Fashion Week.

La marque étend son influence et ouvre ses portes à différents canaux qui lui assurent une visibilité complète. Acquisition ou rétention,  Burberry en offre pour tous les goûts et il est difficile de ne pas succomber à cette belle expérience que la marque nous invite à partager.

Qu’en pensez-vous?

Article par Anne-Laure Solas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES SIMILAIRES

MDLG est le média spécialisé
dans le décryptage de
l’univers du luxe et du digital.

Newsletter

Découvrez l'univers du luxe sous
toutes ses coutures digitales.

Devenir rédacteur myjob@mdlg.com