Brand Content

[Beauté digitale] Dolce & Gabbana, un brand content réussi … Enfin presque

  • Stéphanie Mezin
  • décembre 5, 2013

Focus glamour sur la marque italienne Dolce & Gabbana qui n’en finit plus de dialoguer avec son public !

Oui, les italiens sont aussi reconnus pour l’abondance de leur verve.

Après avoir incité les internautes à poster des photos de famille en ligne (Voir l’article ICI), la célèbre maison décide de mettre à l’honneur son double mascara PassionEye dans une vidéo tutorielle orchestrée avec brio par la maquilleuse professionnelle, Pat McGrath.

Cette vidéo s’adresse directement aux accros des claviers, écrans, mobiles…bref, la fameuse Génération Y ! Dans ce tutoriel, Pat McGrath explique aux clients de la marque de quelle manière il est possible d’utiliser le mascara PassionEye en proposant jusqu’à cinq looks différents. Le bénéfice est clair : un mascara nous permet de créer une quantité de styles divers. Et puisque c’est une make-up artist qui nous le confirme, nous sommes conquis !

Chaque étape du look est détaillé sur un mannequin de la marque : le teint zéro défaut, le fard à paupières, le crayon eye-liner, le blush et le rouge à lèvres.

Il est également important de noter que cette campagne internet est judicieusement couplée à une campagne « print » où l’on peut voir la divine Scarlett Johansson  porter également ce mascara (magique) PassionEye. Nous passons alors d’une surface lisse à un concept en mouvement : une application réelle, la publicité papier prend vie.

Dolce & Gabbana met à l’évidence un point d’honneur à étoffer son contenu sur les médias sociaux en postant ce genre de tutoriels qui, soutenus par une personne influente comme une maquilleuse professionnelle, deviennent de véritables leviers d’attachement et de trafic. Effectivement, à quelques semaines des fêtes de Noël, la marque souhaite inciter les clients les plus frileux à passer le cap « luxe » en achetant un produit d’appel, accessible à presque toutes les bourses. Il est vrai qu’un outil beauté siglé D&G peut avoir un certain cachet, glissé délicatement sous les branches scintillantes de nos arbres de Noël.

Cependant, à l’inverse de la maison Chanel qui avait parfaitement maîtrisé les codes du web au sein de ses tutoriels MakeUp Revelations avec la maquilleuse Lisa Eldridge (consulter l’article ICI), Dolce & Gabbana semble accumuler un retard au niveau du visionnage.  Seulement 3288 vues sur Youtube et peu de partage.

Plusieurs raisons semblent expliquer cette déconvenue : la marque n’a posté sa vidéo que sur sa page Facebook et sur son site Internet, maigre couverture web me direz-vous. De plus, le contenu en lui même ne semble pas assez abouti. A contrario de Miss Eldridge, Pat McGrath explique ses techniques d’application de maquillage sans réellement les montrer. Effectivement, dès le commencement de la vidéo, la mannequin est d’ores et déjà maquillée !

Il semblerait que les internautes aient appliqué le  vieux proverbe « Je ne crois que ce que je vois » et ne soient pas particulièrement réceptifs à ce tutoriel (d’après les multiples retours).

Quelques exemples de commentaires :

  • Would be nicer if you could show us how you actually apply the product, it would be a lot more helpful I think” (Source Youtube- Sarah Parks)
  • “This is not a tutorial” (Source Youtube- Alena Moore)
  • “It’s a makeup tutorial :s show us how” (Source Youtube- Maroonfi666)

Pour recruter des clients, inciter au partage de la vidéo et à l’achat en magasin, la vidéo aurait dû être plus longue voire découpée en séquences (tout comme l’a fait Chanel pour MakeUp Revelations) mais surtout les étapes du look de l’égérie, Scarlett Johansson, et de la mannequin auraient dû être mis en pratique, pas à pas.

Même sur le web, les internautes peuvent rester muets et il est bon de rappeler qu’un silence est aussi puissant qu’un mot, c’est un signe à part entière.

Initiative intéressante de la part de Dolce & Gabbana qui aurait pu avoir une importante portée si tous les codes de contenu et de diffusion avaient été maîtrisés jusqu’au bout !

Chers galaxynautes, donnez-nous votre avis !

Image de prévisualisation YouTube

Une réponse à “[Beauté digitale] Dolce & Gabbana, un brand content réussi … Enfin presque”

  1. Un travail d orfevre, merci pour ce bon plaisir.

Répondre à Arrondir a Domicile Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES SIMILAIRES

MDLG est le média spécialisé
dans le décryptage de
l’univers du luxe et du digital.

Newsletter

Découvrez l'univers du luxe sous
toutes ses coutures digitales.

Devenir rédacteur myjob@mdlg.com