Innovation

CES 2016: L’Oreal dévoile un patch connecté ultra-fin!

  • Stéphanie Mezin
  • janvier 10, 2016

Aaahh le CES de Las Vegas (Consumer Electronic Show)… La fine fleur de la haute, très haute technologie multi-sectorielle nous réserve, chaque année, des découvertes plus époustouflantes les unes que les autres! C’est toujours un festival d’innovations et de nouveautés high-tech. Et nous, on se régale!

Aujourd’hui, nous choisissons de lever le voile sur une innovation beauté de taille : le patch intelligent anti-UV du mastodonte L’Oréal.

Commercialisé dans l’année qui arrive dans 16 pays, sous la marque La Roche-Posay, ce patch de 2,5 centimètres carrés, aussi fin qu’un cheveu, se pose délicatement sur n’importe quelle partie du corps (exposée au soleil bien entendu comme l’avant du bras ou la main) et détecte, via une application mobile dédiée, le niveau d’Ultra-Violet absorbés par le corps et la solution adéquate à prendre vis-à-vis de son exposition notre soleil.

Petit bonus: il semblerait que ce patch soit gratuit! Ce qui ne gâche rien à cette formidable technologie!

Loreal Patch

crédit : L’Oréal

Comment ce patch fonctionne-t-il ? 

Nous sommes dans un cas avéré « d’objet connecté« ! Et oui, vous l’avez compris, ce patch anti-bobo « My UV Pacth » se connecte directement à un smartphone et à l’application mobile dédiée.

Valable 5 jours, My UV Pacth détient des colorants photosensibles changeant de couleur en fonction du type de peau du détenteur et la dose d’UV reçue en temps réel. Puis, très simplement, le porteur du Patch le photographie avec son téléphone et la dite application mobile indiquera à ce dernier la protection solaire à appliquer pour préserver son épiderme et se prémunir des effets néfastes des rayons (vieillissement, cancer de la peau, brûlures, tâches brunes…). Une technologie utile qui pourra, espérons-le, faire évoluer les mentalités quant à la protection solaire car seulement 18% des gens, pourtant conscients du danger des UV, se protègent correctement et régulièrement (Etude menée dans 23 pays par La Roche Posay). 

Ce patch intelligent fut développé par l’incubateur technologique de la marque grâce à 25 scientifiques et chercheurs émérites venant des quatre coins du monde dont Singapour, Paris, New-York.

l-oreal-patch-uv2 usine digitale

uv patch

Des Informations Clients non négligeables 

Porter un patch intelligent pendant plusieurs jours, à même la peau, et envoyer, quand bon nous semble, une photo de ce dit patch à une application mobile L’Oréal…c’est un bon plan pour la marque! Et oui, cette photographie détient des informations précieuses sur la structure de notre épiderme et de son exposition aux UV, une aubaine pour les chercheurs et marketeurs du groupe cosmétiques.

« Etre capable d’avoir cette technologie pour mesurer les propriétés de la peau dans la vie réelle, où vous voulez, nous permet de développer de nouvelles méthodes d’essai pour les produits futurs » nous dit Guive Balooch vice- président mondial de l’incubateur technologique Connected Beauty de L’Oréal. 

« L’Oréal a l’intention d’explorer les nombreuses applications potentielles de l’électronique flexible pour le secteur cosmétique, mais aussi pour d’autres industries » conclut-il alors. 

Affaire à suivre donc 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES SIMILAIRES

MDLG est le média spécialisé
dans le décryptage de
l’univers du luxe et du digital.

Newsletter

Découvrez l'univers du luxe sous
toutes ses coutures digitales.

Devenir rédacteur myjob@mdlg.com